Et l’avenir du commerce dans tout ça ?

Révolu le temps où l’on pouvait résister seul face à
la concurrence, celle-ci demeurait essentiellement
locale et c’était souvent du 1 contre 1

À armes commerciales égales

Aujourd’hui, c’est du 1 contre tous avec les market-
places Amazon, C Discount… e-commerçants sans
boutiques physiques…

Et en 2019 avec l’arrivée en France du Chinois
Ali-Baba qui promet d’inonder le marché avec leurs
produits made in là-bas… Direct usine

你有它在巴巴  Nǐ yǒu tā zài bābā (et vous l’avez
dans le baba)

La ruine annoncée en quelque sorte pour un grand nombre
de détaillants de produits manufacturés en égratignant au
passage les Pros de l’habitat, de l’automobile…

Pourtant, les activités locales amélioreraient sans doute leur
notoriété, leur trafic et leurs ventes s’ils parvenaient à effectuer
un virage numérique en offrant une réponse collégiale efficiente

Facile à dire, me direz-vous, mais comment ?

En faisant « front commun » car, est-il concevable de jouer « cavalier
seul » dans un monde où les réseaux ont une telle importance ?

Et que seuls les réseaux ont une chance d’être vus et reconnus par
les consommateurs à la seule condition pour les Pros de ne pas être
soumis aux règles économiques des GAFA ou BATX Chinois !

C’est ce que recherchent la majeur partie des consommateurs
pour faciliter leurs achats, cela s’appelle le « web2store »

Après tout, « l’occasion » n’a t’elle pas sa plate-forme, également
le Tourisme et ses portails locaux… alors,  pourquoi pas le
commerce, les services et l’artisanat local ?

Si vous désirez nous rejoindre dans cette aventure,
ou tout simplement être accompagné dans votre
expertise et dans vos choix

Il suffit de vous inscrire (colonne de droite) pour
recevoir nos lettres d’information gratuites.

Ou de cliquer sur le lien ci-dessous, c’est vous qui voyez !

Êtes vous prêts à passer à la vitesse supérieure ?

Christian-Philippe Vérin
cite-media@orange.fr